Accueil  >  L'établissement  >  La qualité de la prise en charge
  • Version imprimable
  • Revenir à la taille initiale
  • Agrandir la taille du texte

Vous garantir la meilleure prise en charge

  

 

La sécurité de soins

Parce que la sécurité des soins est un objectif incontournable, notre établissement cherche continuellement à diminuer et à maîtriser ces risques. Il s’appuie pour cela sur une organisation interne évoluant au fil de la réglementation (existence de vigilants, de comités, d’un système de signalement des évènements indésirables, généralisation des bracelets d’identification personnalisés pour les patients).C’est également dans cet esprit que le Centre Hospitalier de Saint Jean d’Angély participe activement aux journées d’information sur la sécurité des patients initiées par le Ministère. Les thèmes abordés sont aussi variés que l’utilisation des médicaments ou l’hygiène des mains et font passer le message suivant : le patient est lui aussi acteur de sa sécurité.
« Engageons-nous et engagez-vous pour la sécurité des soins. »

 

L'hygiène et la lutte contre les infections associées aux soins

La politique de prévention et de surveillance des infections nosocomiales est organisée au sein de l'établissement par le Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales et du risque infectieux associé aux soins (CLIN). Ce comité pluridisciplinaire est composé de directeurs, médecins, cadres de santé des services, pharmacien, hygiénistes, responsable du service technique, médecin du travail, représentant des usagers… La politique est déclinée par l’Equipe Opérationnelle d’Hygiène Hospitalière (EOHH) qui sont des professionnels dédiés à la prévention des Infections associées aux soins et à la formation des personnels dans ce domaine. Le patient est, si possible, associé à la lutte contre l'infection, par l'application de mesures d'hygiène préventives, comme les douches pré-opératoires ou l'hygiène des mains. Les visiteurs sont, quant à eux, également invités à utiliser les solutés hydro-alcooliques disponibles dans les chambres avant et après la visite de leur proche. Dans certaines circonstances, le port d'un masque peut également être demandé.

 

L’équipe opérationnelle d’hygiène hospitalière (E.O.H.H.)

Elle met en oeuvre la politique du C.L.I.N. Ses missions comprennent la surveillance et la prévention des infections associées aux soins, l’évaluation des risques et la formation des professionnels. De nombreuses collaborations existent entre l’EOHH du Centre Hospitalier de Saint Jean d’Angély et celles des autres établissements de santé du territoire : Boscamnant, Jonzac, Royan et Saintes. Elles permettent d’organiser des formations du personnel, d’échanger des idées et des pratiques afin d’améliorer la sécurité des soins autour du thème de l’Hygiène Hospitalière et la gestion du risque infectieux.

 

La démarche éthique

La démarche éthique est une démarche d’amélioration continue des pratiques professionnelles centrée sur la personne. Elle renvoie au sens de l’engagement professionnel et permet un questionnement collectif se fondant sur des valeurs humaines partagées. C’est une démarche en lien avec celle de la qualité et qui répond à plusieurs objectifs :

  • Respecter la personne dans sa dignité, sa singularité, ses besoins physiques et affectifs, psychologiques, et de sentiment de sécurité.
  • Valoriser l’expression et l'autonomisation des personnes.
  • Développer une culture de la bientraitance et prévenir des risques de maltraitance.
  • Interroger les pratiques professionnelles, rechercher des repères et identifier les bonnes pratiques.
  • Fixer des objectifs évaluables en matière d’accompagnement et de soins.
  • Favoriser le travail en équipe pluridisciplinaire dans le respect des compétences propres à chacun.

La démarche éthique contribue à sécuriser et argumenter les prises de décision, en respectant toute vie et tout avis.

 

L’équipe mobile de soins palliatifs (E.M.S.P.)

L’Equipe mobile de soins palliatifs est une équipe pluridisciplinaire (médecins, infirmiers, psychologue, psychomotricienne, assistante sociale) qui intervient à la demande de l’équipe référente du service d’hospitalisation, en accord avec le médecin pour aider à accompagner et à soigner des patients présentant des maladies graves en phase évolutive ou terminale. Elle met en place une collaboration active avec l’équipe référente afin d’évaluer les besoins, d’échanger et de conseiller autour des douleurs et autres symptômes, de prendre en compte des besoins psychoaffectifs, socio-familiaux et existentiels des patients, d’aider à l’élaboration du projet de soins et à l’accompagnement de la famille et des proches, de favoriser un retour à domicile s’il s’agit d’un souhait du patient. Elle peut poursuivre l’accompagnement après le retour à domicile si la personne le souhaite.

 

La lutte contre la douleur

Tout le monde ne réagit pas de la même façon à la douleur ; personne ne peut se mettre à votre place pour savoir si vous souffrez et à quel degré. C'est pourquoi votre douleur est évaluée de façon régulière et systématique, au même titre que la température, la pression artérielle, le pouls. Votre participation est essentielle, et l'équipe soignante est là pour vous écouter et vous aider. Elle s'appuie sur l'utilisation de différents outils d'évaluation. Le Comité de lutte contre la douleur (C.L.U.D.) organise cette politique. La prise en charge de la douleur est une de nos priorités ; elle fait partie intégrante de la démarche d'amélioration de la qualité.

 

Le comité de liaison en alimentation et nutrition (C.L.A.N.)

L’établissement, soucieux de la qualité alimentaire et nutritionnelle offerte à ses patients, dispose d’un Comité de liaison en alimentation et nutrition (C.L.A.N.). Il a pour mission de participer à l’amélioration de la prise en charge nutritionnelle des patients et à la qualité de l’ensemble de la prestation alimentation nutrition.

 

L’équipe de liaison en addictologie

Elle accompagne les personnes en difficulté avec l'alcool, le tabac, le cannabis, l'héroïne, les médicaments, ... ou présentant une addiction sans produit (jeux …). Elle peut intervenir durant votre hospitalisation, à votre demande ou celle de l’équipe soignante, pour un échange autour de vos consommations et vous aider à engager un projet de sevrage.