GOUVERNANCE HOSPITALIÈRE

 

Le conseil de surveillance

Ses missions sont centrées sur les orientations stratégiques et le contrôle permanent de la gestion de l’établissement. Le Conseil de Surveillance comprend trois collèges afin de représenter les collectivités territoriales, les personnels de l’établissement et les personnalités qualifiées, dont les représentants d’usagers. Son président est élu parmi les représentants des collectivités territoriales et les personnalités qualifiées.

 

Le directeur

Le directeur d’hôpital est le représentant légal de l’établissement et exécute les décisions du Conseil de Surveillance. Il met en œuvre le projet d’établissement voté par le conseil de surveillance. Il est responsable du maintien du bon ordre et de la discipline de l’établissement.

 

Le directoire

Il conseille le directeur dans la gestion et la conduite de l’établissement. Il prépare l’ensemble des mesures nécessaires à l’élaboration et à la mise en œuvre du projet d’établissement. Il approuve le projet médical. Il donne son avis sur le contrat pluriannuel d’objectifs et de moyens (CPOM), le bilan social, l’organisation interne, le plan blanc, le compte financier et l’affectation des résultats, le règlement intérieur, l’état prévisionnel des recettes et des dépenses (EPRD) … Il est présidé par le directeur avec pour  vice-président le président de la CME. Il est composé majoritairement de médecins.

 

Les pôles

Pour rapprocher les équipes médicales, soignantes et administratives, accroître l’efficience de la prise en charge, contribuer à l’amélioration de la qualité et la sécurité des soins et mieux utiliser les ressources, les activités de soins du Centre Hospitalier de Saint-Jean-d’Angély sont réunies en  3 pôles cliniques et 1 médico-technique.

Chaque pôle est placé sous la responsabilité d’un praticien hospitalier, assisté d’un cadre supérieur de santé coordinateur paramédical de pôle et d’un directeur référent membre de l’équipe de direction.