MÉDECINE 

UNE RECONFIGURATION ARCHITECTURALE AU SERVICE DES SYNERGIES MEDICALES ET D’UN ACCUEIL HOTELIER UPGRADÉ POUR LES PATIENTS ANGERIENS

 
 
La mise en œuvre du projet de nouvelle configuration des services de médecine du centre hospitalier de Saint-Jean-d’Angély est désormais bien engagée. L’hôpital poursuit ainsi sa démarche de restructuration, d’aménagement et de réorganisation du fonctionnement de ses unités de médecine en réunissant sur un même plateau au premier étage du bâtiment principal les deux services de médecine polyvalente et de court séjour gériatrique actuellement situés au niveau 0 et 1.
Il s’agit à la fois d’optimiser les circuits de prise en charge des patients relevant de la médecine en constituant un ensemble de soins cohérent, et d’améliorer les conditions d’accueil et d’hébergement de ces patients. Le tout grâce à une rénovation de grande ampleur dont la 1ère phase sera achevée en septembre 2019.

 

Des synergies médicales renforcées
La pertinence de ce regroupement se fonde sur la proximité des activités des deux services. La ligne de partage entre les patients accueillis dans l’un ou l’autre est, en effet, assez souvent difficile à identifier, en particulier lors des tensions capacitaires saisonnières.
Les professionnels médicaux et paramédicaux amenés quotidiennement à échanger sur certaines prises en charge vont trouver dans ce projet l’opportunité de repenser complètement l’organisation des soins en complémentarité et avec une coordination facilitée par la nouvelle configuration spatiale.
Cette nouvelle organisation permettra, en outre, de prendre en compte la saisonnalité des admissions et de faire varier le nombre de lits ouverts en fonction des pics d’activité, avec en période basse 45 lits ouverts jusqu’à 60 lits ouverts en période de tension (pics épidémiques).

 

Un accueil hôtelier upgradé
Au terme du projet, 70% des chambres seront individuelles (soit une inversion du ratio actuel chambre simple /chambre double).
Les prestations hôtelières seront à la fois adaptées aux exigences du soin, de la prise en charge des publics spécifiques (patient obèse, à mobilité réduite) avec des équipements adaptés, et aux exigences contemporaines de confort.
Chaque chambre bénéficiera d’une salle d’eau avec douche « à l’italienne » et sera équipée d’une gaine tête de lit intégrée comme du mobilier, menuisée sur-mesure, en bois d’un design contemporain  dans une recherche d’esthétique et de modernité. Afin d’accroitre le confort les baies vitrées seront toutes remplacées par des ouvrants à rupture de pont thermique qui limitent les déperditions énergétiques.

 

Des travaux de grande ampleur
Sur le plan architectural, et afin de maintenir la continuité des soins, les travaux sont prévus en 2 phases.
Le coût de base du marché travaux de la première phase s’élève  à  1 070 000 €  et a été fixé contractuellement à une durée de réalisation de 9 mois. Cette première phase consiste à rénover les anciens locaux de cardiologie pour y installer les lits de médecine polyvalente. Elle a débuté la deuxième quinzaine de janvier.
L’heure est actuellement à la peinture et aux traitements des murs, à la pose des sols et bientôt des revêtements muraux.
La fin des travaux est prévue à l’issue de la période estivale. Elle sera suivie d’une phase de nettoyage, du passage des organismes de contrôle et la commission de sécurité pour clôturer ces derniers.
Le transfert des lits de médecine polyvalente dans leurs nouveaux locaux est envisagé pour la 3ème semaine de septembre 2019.
La deuxième phase de travaux consistera à apporter les mêmes améliorations à l’aile actuelle de court séjour gériatrique. Elle démarrera en septembre 2020 pour laisser le temps à d’autres opérations de rénovations concomitantes de se dérouler sans rupture de continuité des soins.

 

Petit à petit, mais sans discontinuer, le centre hospitalier de Saint-Jean-d’Angély fait peau neuve.