soins de suite ET de réadaptation 

le ssr angérien franchit un nouveau cap

 
 
 
Après plusieurs mois de travail en coulisse, l’opération architecturale du pôle de soins de suite et de réadaptation (SSR) du centre hospitalier angérien a franchi, en avril, un nouveau cap beaucoup plus visuel.
Cette opération architecturale d’envergure, d’un montant total de plus de 8 000 000 d’euros s’achèvera en octobre 2020 et aboutira à la construction d’un bâtiment neuf et à l’implantation d’un plateau technique de rééducation moderne et très fonctionnel.
Elle permettra ainsi d’aligner excellence et professionnalisme des équipes et exigences contemporaines en matière d’environnement hôtelier et d’infrastructures de rééducation.

 

Faire du SSR Angérien, le service de soins de suite et de réadaptation de référence du territoire en lui donnant les moyens d’être reconnu comme pôle d’excellence en la matière, voilà en effet l’objectif poursuivi par la direction de l’établissement et sa présidente de conseil de surveillance depuis 2016.
Depuis lors, les différents professionnels du pôle n’ont cessé de se mobiliser pour répondre à cette ambition.

 

Une augmentation significative de la capacité d’accueil
La première manifestation a été le regroupement, dès novembre 2017, à Saint-Jean-d’Angély de l’ensemble des lits d’hospitalisation complète partagés jusqu’alors avec le centre hospitalier de Saintes pour atteindre une capacité totale d’accueil de 100 lits et promouvoir le développement des prises en charge ambulatoires à 26 places d’hôpital de jour (contre 69 lits et 14 places initialement).

 

Des savoir-faire reconnus sur l’ensemble des spécialisations de la rééducation
Dans le même temps, l’établissement œuvrait pour faire reconnaître officiellement ses savoir-faire par l’Agence régionale de santé, et obtenir d’elle l’ensemble des mentions spécialisées en rééducation.
Cette reconnaissance permet une réponse efficace et exhaustive aux besoins de la population en la matière. Elle est aussi un gage de qualité de prise en charge.
Ce pôle de référence dispose désormais des autorisations lui permettant de prendre en charge les affections de l’appareil locomoteur, les affections neurologiques, les affections de la personne âgée poly pathologique, les  affections cardiovasculaires et les  soins de suite et de réadaptation polyvalents. (Voir encadré ci-dessous)

 

Une opération architecturale majeure
Enfin, cet objectif induisait une adaptation majeure des locaux programmée en 2 phases  compte-tenu de son ampleur.
La première phase consistait en la réhabilitation / restructuration du bâtiment accueillant l’ancienne maternité. Cette première partie du programme achevée en novembre 2017 a permis d’accueillir 35 patients aux niveaux 1 et 2 du bâtiment restructuré dans des conditions hôtelières nettement améliorées.
La seconde phase est entrée dans sa partie opérationnelle. Elle consiste en une construction nouvelle adossée harmonieusement au bâtiment historique avec l’aménagement d’un plateau technique optimisé et de secteurs d’hospitalisation et de consultations très fonctionnels.
Après avoir rencontré les riverains, le 9 avril, pour leur présenter le projet et les mesures mises en place par les équipes de maitrise d’ouvrage / maitrise d’œuvre pour limiter au maximum les incidences du chantier, les travaux ont débuté par la destruction des anciens logements de fonction du centre hospitalier. Simultanément, de nombreuses tranchées ont fait leur apparition pour permettre le dévoiement des réseaux d’électricité, d’eau, de téléphonie et d’informatique. Cette étape se terminera en juin et permettra de démarrer la construction du bâtiment et du nouveau parking sur un calendrier à horizon 17 mois.
Cette opération au bénéfice de tous (patients et consultants, familles et visiteurs, professionnels de santé hospitaliers et libéraux) est un projet pour l’hôpital mais également pour la ville de Saint-Jean-d’Angély. Elle s’inscrit dans une perspective de revitalisation de l’hôpital et d’introduction d’un nouveau rapport avec la ville (le plateau technique moderne de balnéothérapie et de kinésithérapie sera mutualisable avec des professionnels de santé libéraux)

 

La mise en œuvre de la phase 2 du projet d’extension et de modernisation des soins de suite et réadaptation marque le franchissement d’une nouvelle étape-clé pour le centre hospitalier de Saint-Jean-d’Angély.
Son aboutissement en octobre 2020, confirmera le positionnement de ce secteur d’activités en pôle d’excellence au bénéfice de l’ensemble de la population du territoire sur tous les plans : excellence des équipes, complétude de l’offre et infrastructures de pointe.

 

SOINS DE SUITE ET RéADAPtATION (SSR) SAINT-JEAN-D'ANGELY

LES PRISES EN CHARGE PROPOSEES
EN HOSPITALISATION COMPLETE ET EN HOPITAL DE JOUR :

 

Les affections de l’appareil locomoteur
Profil patients :
Patients atteints de traumatismes ou d’affections de l’appareil locomoteur susceptibles d’avoir des conséquences sur l’état physique, fonctionnel, mental et social du patient.
Pathologies : Polytraumatismes, traumatologies du rachis, suites d’amputations, scolioses évolutives, affections neuromusculaires, chirurgie du handicap

 

Les affections neurologiques
Profil patients :
Personnes souffrant d’affections du système nerveux central et/ou périphérique, entraînant une dépendance et exposant à des complications, directement ou indirectement liées à l’affection neurologique, que ce soit au décours d’une hospitalisation en court séjour ou depuis le domicile dans le cadre du suivi d’affections neurologiques.
Pathologies : AVC avec troubles cognitifs, traumatismes crânio-encéphaliques graves, pathologies médullaires, affections démyélinisantes et pathologies neuro-musculaires quand un problème spécifique se surajoute (perte de marche/ spasticité/ troubles ventilatoires), maladies musculaires (dystrophies musculaires et myopathies) et neuro-dégénératives, paralysies cérébrales, polyhandicaps lourds

 

Les affections de la personne âgée poly pathologique
Profil patients :
Personnes âgées de plus de 75 ans poly pathologiques et/ou fragiles.
Pathologies - En hospitalisation complète : Pathologies somatiques et/ou psychiques (neurologiques, cardiovasculaires, infectieuses, oncologiques, psychiques ou cognitives, ostéoarticulaires etc…).
En hospitalisation de jour : Suite d’une chute ou troubles de la marche, Troubles cognitifs

 

Les affections cardiovasculaires
Profil des patients :
Patients coronariens stables et insuffisants cardiaques
Pathologies : Pathologies cardiaques (cardiopathies ischémiques et/ou insuffisance cardiaque), Suites d’un syndrome coronarien aigu avec ou sans stenting coronaire

 

Les soins de suite et de réadaptation polyvalents
Profil patients : Les patients ne sont pas en capacité de supporter une rééducation intensive (supérieure à 2 heures par jour) pour être pris en charge en soins de suite spécialisés
Pathologies : Même type de pathologie que pour les soins de suite spécialisés